Home
RUFISQUE /NANTES L ’état civil et la médiathèque, charpente du programme triennal de coopération
Écrit par La Cellule de Communication   
Lundi, 24 Novembre 2014 13:36

Projets phares  du programme triennal 2011-2014, la modernisation du service de l’état civil et la construction d’une médiathèque au centre ville de Rufisque  ont fait l’objet d’une attention particulière  au cours du séjour à Nantes de la délégation rufisquoise conduite par le maire Daouda Niang.

Celle-ci  a   réitéré son souhait de voir se finaliser le  projet de modernisation du service de l’état civil. Il faut appeler qu’à cet effet, pour sensibiliser les populations sur les enjeux liés à l’état civil, la ville de Nantes avait mis à la disposition de la ville de Rufisque une enveloppe de 30 000 Euros, pour la prise en charge et le déplacement des agents devant échanger leur expérience avec leurs amis nantais, et  l’achat du matériel  informatique. Cette phase terminée, il revient maintenant à la nouvelle équipe de justifier l’achat du matériel pour inciter leurs partenaires français à libérer les fonds relatifs à la subvention annuelle. Cependant, pour la médiatique dont les travaux sont en cours, la ville de Nantes a posé comme condition, la désignation d’un Chef de projet Culturel comme Directeur de la Structure. Pour sa part la partie rufisquoise a fait part de l’existence d’un Comité Scientifique, composé de personnes expérimentées   pour donner un contenu au projet et en informer les partenaires.

 

Sur tout cela, les Nantais ont manifesté leur satisfaction et donné l’assurance d’accompagner le projet  en libérant, dès le mois de décembre 2014, une subvention pour l’achat du matériel informatique. Ils ont aussi promis de  venir à Rufisque pour prendre part à l’inauguration de la médiatique.

Regard d’espoir sur le futur

Au terme de leurs échanges les deux villes partenaire ont convenu la signature en janvier 2015 d’un nouvel Accord cadre. Avec à la clef la promesse que les « axes privilégiés qui seront contenus dans ce nouveau document seront connus après la publication du Programme de Développement urbain Durable (PDUD) qui naîtra des assises de la Ville prévues en décembre 2014. »

Toujours dans le cadre de la redynamisation de la  coopération, le maire Johanna Rolland a émis le souhait de voir les artisans et les artistes de Rufisque prendre part aux  programmes annuels qui se déroulent à Nantes. Qui plus est, pour ce qui est du financement des associations, la Ville de Rufisque sera beaucoup plus impliquée. Elle choisira, en collaboration avec les associations «  des projets pertinents à même de profiter aux populations. » En clair, le financement passera dores-déjà par Rufisque. A charge pour elle de veiller à l’utilisation à bon escient des crédits alloués.

 

Le budget de la ville de Rufisque adopté à 6 684 305 495 F CFA

le budget de la Ville de Rufisque, exercice 2017, est adopté en recettes et en dépenses à la somme de 6 milliards 684 millions 305 mille 495 F CFA dont 5 368 969 378 FCFA, en fonctionnement, et 1 315 336 117 FCFA, en investissement.

RUFISQUE : Une Ville en mutation (Cellule de Com)

QUAI DE PÊCHE RUFISQUE

Nos Visiteurs

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
572
Hier :
540
Semaine :
1743
Mois :
9221
Total :
303456
Il y a 1 utilisateur en ligne
-
1 invité
se_module_calendrier_76 - style=default - background=
<<   201609<20178 septembre 2017 >201710   >>201809
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
76201709

Ville de Rufisque