Home Partenaires VERS UNE NOUVELLE APPROCHE DE LA COOPERATION INTERNATIONALE
VERS UNE NOUVELLE APPROCHE DE LA COOPERATION INTERNATIONALE
Écrit par Cellule de Communication / Issa PAYE   
Mercredi, 21 Janvier 2015 15:35

Du 09 au 14 Décembre 2014, une délégation de la ville de Rufisque, conduite par le Conseiller Spécial Chargée de la Coopération Internationale et de la Promotion des Investissements, s’est rendue à Marrakech au Maroc,  pour participer à la Conférence Internationale, Résolution Afrique/Marrakech 2014,

sur invitation  du  Maire de la Commune Urbaine de Marrakech, du Président du Fonds Mondial pour le Développement des Villes, FMDV et du Président de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique, CGLUA. La Conférence de Marrakech, au-delà de l’objectif qui est de stimuler le débat sur le financement des villes africaines,  est aussi la déclinaison d’une campagne mondiale Resolutions to Fund Cities, et doit par ailleurs explorer quatre axes stratégiques :

  • Les mécanismes de financement institutionnels: via le renforcement et l’interaction des bailleurs internationaux et des gouvernements avec les autorités locales;
  • Les instruments liés aux ressources propres revisitées : outils et stratégies disponibles pour améliorer le recouvrement fiscal, la captation de la plus-value foncière, la solidarité entre territoire ou l’intercommunalité ;
  • Les mécanismes innovants, endogènes et solidaires: mobilisation de l’épargne locale, les instruments de l’économie sociale et solidaire;
  • L’accès aux financements privés: exploration des partenaires, public-privé et l’accès aux marchés bancaires et financiers;

La participation de la ville de Rufisque à cette rencontre internationale des villes africaines, est motivée par la vision que le Maire a sur la coopération décentralisée. En effet la coopération dite de solidarité, certes féconde, doit être bonifiée par la coopération/partenariat autour des projets structurants qui nécessite des financements que le budget d’investissement de la ville de Rufisque seule, ne peut supporter.

Les collectivités locales doivent saisir ces opportunités  pour financer les villes de demain. C’est le cri de ralliement des acteurs africains de la fabrique urbaine. L’Afrique offre en effet le plus fort potentiel d’urbanisation de la planète et il faut faire des villes africaines de demain des territoires à l’environnement économique sécurisé et attractif au niveau national, régional et international. Répondre à ces enjeux, suppose des investissements dans les services urbains et dans les infrastructures.

Les grands axes de la Déclaration des Résolutions de Marrakech sur le financement des villes et des territoires de l’Afrique seront présentées par les représentants des réseaux FMDV ou Fonds Mondial pour le Développement des Villes et CGLUA ou Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique, accompagnés des villes dites « champion », Marrakech, Dakar, Johannesburg, pour initier la mobilisation et le portage de la Déclaration pour 2015/2016. Un agenda 2015/2016 sera ainsi proposé, constitué de rendez-vous où les propositions continueront d’être présentées pour un financement durable des investissements adaptés au continent africain. La ville de Rufisque qui disposera, au sortir des Assises, de son Plan de Développement Urbain Durable, qui est un outil de planification stratégique, pourrait contribuer à cette vaste campagne, pour soumettre ses projets de développement urbain aux partenaires financiers internationaux. C’est une démarche qui nécessite une implication de tous les acteurs de la ville, les élus, les cadres municipaux, la société civile, les communicants, les Rufisquois de la diaspora et les autres partenaires sociaux.

La ville de Rufisque renforce la coopération avec ses partenaires actuels, mais doit s’ouvrir aux mécanismes innovants pour accéder aux marchés financiers. La ville de Dakar a réussi ce test, elle a été citée en exemple tout au long de la conférence internationale,  Marrakech 2014.

 

Le budget de la ville de Rufisque adopté à 6 684 305 495 F CFA

le budget de la Ville de Rufisque, exercice 2017, est adopté en recettes et en dépenses à la somme de 6 milliards 684 millions 305 mille 495 F CFA dont 5 368 969 378 FCFA, en fonctionnement, et 1 315 336 117 FCFA, en investissement.

RUFISQUE : Une Ville en mutation (Cellule de Com)

QUAI DE PÊCHE RUFISQUE

Nos Visiteurs

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
33
Hier :
257
Semaine :
2691
Mois :
9239
Total :
260675
Il y a 3 utilisateurs en ligne
-
3 invités
se_module_calendrier_76 - style=default - background=
<<   201605<20174 mai 2017 >20176   >>201805
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
76201705

Ville de Rufisque