Home Category Blog PHASE FINALE DES OPERATIONS DE DESENCOMBREMENT : Les trottoirs du centre ville enfin libérés
PHASE FINALE DES OPERATIONS DE DESENCOMBREMENT : Les trottoirs du centre ville enfin libérés
Écrit par Cellule de Communication   
Vendredi, 30 Janvier 2015 19:43

Les menaces et autres déclarations de guerre n’ont rien pu y faire.    Le maire Daouda Niang et son équipe ont procédé hier nuit à l’enlèvement des 25 cantines illégalement construites sur les trottoirs des rues qui encadrent le marché centrale de Rufisque.

Les populations du quartier Keury Souf sont sorties en masses hier nuit, pour prêter main forte aux membres du comité chargés  d’effectuer la dernière phase du programme de désengorgement des rues du centre ville. L’opération, commencée à 21 heures et encadrée par la police, consistait à l’enlèvement de 25 cantines à usage commerciale bâties sur les trottoirs qui enserrent le marché central. Et d’autres édifices irrégulièrement installés dans le centre ville.  Cet « assaut final, » pour parler comme les populations, a connu un franc succès. Nonobstant les menaces et les tentatives de manipulation de l’opinion entreprises par Moussa Dia le Président du Groupement des commerçants du marché central. D’ailleurs, peu de temps avant le début de l’opération, trois parmi les  membres de la structure que dirige monsieur Dia ont été arrêtés par la police. Il leur était reproché d’être en intelligence avec des nervis recrutés et convoyés sur les lieux, pour agresser physiquement ceux qui devaient mener l’opération. D’autres qui tentaient de brûler de pneus  ont également été mis hors d’état de nuire par les hommes du commissaire Tendeng. Dont la détermination, à faire régner l’ordre a eu raison des velléités de résistance et de sabotage de Moussa Dia et compagnie. C’est ainsi que, sous les acclamations des habitants de Keury Souf, que les engins de la mairie sont entrés en action, pour libérer les trottoirs et les chaussées anarchiquement occupés depuis des lustres.

Rappelons que l’édile de la ville monsieur Daouda Niang était à la tête du « peloton » qui a pris le départ devant  la mairie, peu après 21 heures. A ses côtés, son adjoint Papa Ndao Fall et le Docteur Omar Cissé coordonnateur du Comité chargé du désencombrement. Ils sont restés sur le théâtre des opérations qui se sont terminées aux premières heures de l’aube. Et, on entendait le riverains visiblement satisfaits répéter : « Alhamdoulillah ! Enfin on va respirer et marcher à l’aise dans nos rues». Puis, on pouvait lire  sur lesquels des tracts que distribuaient les jeunes de Keury Souf : « Toutes nos félicitations Monsieur le maire. Rufisque vous soutient et surtout ne reculez pas. Nous voulons que Rufisque redevienne comme avant !!!».


 

Le budget de la ville de Rufisque adopté à 6 684 305 495 F CFA

le budget de la Ville de Rufisque, exercice 2017, est adopté en recettes et en dépenses à la somme de 6 milliards 684 millions 305 mille 495 F CFA dont 5 368 969 378 FCFA, en fonctionnement, et 1 315 336 117 FCFA, en investissement.

RUFISQUE : Une Ville en mutation (Cellule de Com)

QUAI DE PÊCHE RUFISQUE

Nos Visiteurs

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
393
Hier :
358
Semaine :
2857
Mois :
7935
Total :
278981
Il y a 3 utilisateurs en ligne
-
3 invités
se_module_calendrier_76 - style=default - background=
<<   201607<20176 juillet 2017 >20178   >>201807
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
76201707

Ville de Rufisque