Home Sport STADE NGALANDOU DIOUF DE RUFISQUE
STADE NGALANDOU DIOUF DE RUFISQUE
Écrit par La Cellule de Communication (Fodé / Jaraaf)   
Jeudi, 19 Février 2015 20:54

LA VILLE DECIDEE A LIVRER LE STADE AUX SPORTIFS DANS LES MEILLEURS DELAIS

Depuis bientôt quatre années le sport rufisquois est sur la pente descendante. C’est le recul dans toutes les disciplines, particulièrement dans le football.

Désemparée, la jeunesse n’a pas d’espaces d’épanouissement, ni de terrains où s’exercer en vue de l’éclosion des talents ou de la consolidation des acquis. Comme des âmes en peine, les clubs rufisquois voguent de ville en ville pour squatter les stades pour leur maintien en condition. Au final, les performances des équipes ont accusé le coup, au grand dam des sportifs rufisqois. La fermeture prolongée et inexplicable  du Stade Ngalandou Diouf, pour travaux de réfection, est assurément la cause de tous ces malheurs.

C’est pourquoi, dès son accession à la tête de l’Institution municipale, la nouvelle équipe a inscrit l’ouverture du Stade  dans ses priorités.

Pour constater de visu l’origine du blocage, le mercredi 18 février 2015, le maire a dépêché sur les lieux, une délégation conduite par son adjoint chargé des infrastructures,  M. Daouda Coréa.

La visite et l’analyse de la situation ont abouti à la conclusion que l’entreprise engagée par L’ AGETIP n’était pas qualifiée à conduire convenablement les travaux.

Par conséquent, des fautes allant de soudures mal faites au toit de la tribune, ne respectant pas les normes, en passant par des vestiaires inadaptés ont été relevées.

Mais heureusement, il y’ a un éclairci dans ce ciel noir.

L’ADM consent à débloquer 154 millions estimatifs, nécessaires à l’achèvement des travaux.

La condition sine qua non, c’est le remplacement de l’entreprise défaillante par une autre plus qualifiée, spécialisée dans la conduite de ces travaux.

L’autre bonne nouvelle sera l’annonce faite par l’adjoint au maire Daouda Coréa, à savoir la réfection prochaine des terrains de quartier et la remise de subventions aux  clubs pour les permettre de bien rebondir. Notamment nos club évoluant dans l’élite.

 

Le budget de la ville de Rufisque adopté à 6 684 305 495 F CFA

le budget de la Ville de Rufisque, exercice 2017, est adopté en recettes et en dépenses à la somme de 6 milliards 684 millions 305 mille 495 F CFA dont 5 368 969 378 FCFA, en fonctionnement, et 1 315 336 117 FCFA, en investissement.

RUFISQUE : Une Ville en mutation (Cellule de Com)

QUAI DE PÊCHE RUFISQUE

Nos Visiteurs

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
390
Hier :
358
Semaine :
2854
Mois :
7932
Total :
278978
Il y a 3 utilisateurs en ligne
-
3 invités
se_module_calendrier_76 - style=default - background=
<<   201607<20176 juillet 2017 >20178   >>201807
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
76201707

Ville de Rufisque