Home Category Blog Assainissement de la ville : Des travaux de 6,5 milliards de FCfa bientôt lancés
Assainissement de la ville : Des travaux de 6,5 milliards de FCfa bientôt lancés
Écrit par Le Soleil - Photographe ABIB DIALLO   
Mercredi, 25 Janvier 2017 06:31

L’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas) va démarrer les travaux de grande envergure qui transformeront le cadre de vie à Rufisque. D’un coût de 6,5 milliards de FCfa, ce projet sera lancé au premier semestre de l’année 2017. Les contours ont été présentés par les techniciens hier, en marge d’une visite effectuée par le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye.

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement est à l’écoute des populations de Darou Rakhman, Darou Karim, Touba Alwar et Colobane Nord, des quartiers de la ville de Rufisque. Le ministre, accompagné d’une forte délégation de techniciens, a constaté les défis en matière d’assainissement. « J’ai de l’eau, mais je n’ai pas un canal où verser mes eaux usées », se plaint Mariama Sall. Elle n’est pas la seule à porter cette doléance. Le collectif des 13 quartiers a déjà exposé ces questions à Mansour Faye au cours d’une audience. Ce dernier avait déployé ses services techniques pour une évaluation. Hier, c’est le ministre lui-même qui est descendu sur le terrain pour mieux cerner les problématiques. Il était sur le terrain avec des solutions concrètes. « Nous allons bientôt démarrer les travaux d’un projet de 6,5 milliards de FCfa. Nous avons terminé des études techniques. Nous sommes à la phase d’attribution des marchés », a affirmé le directeur général de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas), Alioune Badara Diop. Ce programme d’assainissement de la ville de Rufisque n’est qu’une composante du projet d’assainissement de 10 villes du Sénégal. Il est prévu la construction de 27.453 ml de réseau d’évacuation des eaux usées, 2.500 branchements domiciliaires, deux stations de pompage, une station d’épuration, une station de traitement de boues de vidanges et 50 édicules scolaires. Le paquet d’ouvrages sortira plusieurs centaines de ménages de l’insalubrité.

« C’est un projet qui réglera, de façon durable, des problèmes d’assainissement de la ville de Rufisque », a souligné M. Diop. Suite à la requête du collectif des 13 quartiers, l’Onas entreprendra des travaux d’urgence pour soulager des populations. « Pour le court terme, nous allons construire 15 km de réseau d’assainissement des eaux usées avec le raccordement de 800 domiciles », a informé le directeur de l’Onas. La construction de deux systèmes de pompages des eaux pluviales, la réhabilitation et la stabilisation de 800 ml de canaux de drainage sont les autres composantes des travaux d’urgence d’assainissement de Gouye Mouride et environs. L’Onas comme la Sones n’avaient pas prévu dans leur schéma la réalisation de ces travaux en 2017. Mais, au regard des urgences, ces services étatiques ont procédé à un arbitrage pour satisfaire les besoins des populations. C’est leur raison d’être. « Nous avons fait un arbitrage pour mobiliser 700 millions de FCfa qui s’ajouteront à d’autres 300 millions prévus. Le tout fait un milliard de FCfa pour l’assainissement et l’hydraulique », a fait savoir Mansour Faye.

Une requête de 10 milliards de FCfa
Les autorités veulent aller plus loin dans l’amélioration du cadre de vie des habitants de Rufisque. Le département de l’Hydraulique va poursuivre l’effort de mobilisation des financements conformément aux orientations du président de la République, Macky Sall, afin d’apporter des réponses aux préoccupations des populations. « Nous allons introduire une nouvelle requête de 10 milliards de FCfa auprès de la Badea pour la réalisation des travaux qui régleront, de façon définitive, les problèmes d’assainissement de Rufisque », a révélé Mansour Faye hier, au cours d’un échange avec les maires, les chefs religieux et coutumiers et les populations de la ville historique. Il a rappelé que son département ne s’engagera que sur les choses qu’il pourra réaliser. La page des promesses irréalistes et irréalisables n’est plus de saison.

Par Maguette Ndong et Idrissa SANE

LES IMAGES :



 

Le budget de la ville de Rufisque adopté à 6 684 305 495 F CFA

le budget de la Ville de Rufisque, exercice 2017, est adopté en recettes et en dépenses à la somme de 6 milliards 684 millions 305 mille 495 F CFA dont 5 368 969 378 FCFA, en fonctionnement, et 1 315 336 117 FCFA, en investissement.

RUFISQUE : Une Ville en mutation (Cellule de Com)

QUAI DE PÊCHE RUFISQUE

Nos Visiteurs

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
186
Hier :
339
Semaine :
1395
Mois :
9362
Total :
280408
Il y a 2 utilisateurs en ligne
-
2 invités
se_module_calendrier_76 - style=default - background=
<<   201607<20176 juillet 2017 >20178   >>201807
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
76201707

Ville de Rufisque